Rejoins-nous
Pratiquer l’instrument, Répeter, Se produire sur scène, Partir en tournée, Enregistrer, S’épanouir au sein d’une aventure humaine et musicale...

Tout le monde est bienvenu

1

Viens !

Venez nous rencontrez aux répétitions ouvertes au public au café La Pêche à Montreuil, à un concert ou dans la rue ou dans nos locaux à Montreuil.

2

Une formalité : s’inscrire

Pour cela, il suffit de passer aux locaux de Tarace Boulba.
L’inscription est de 15€ à vie. Vous lirez la charte, recevrez partitions, disques et les informations nécessaires pour vous lancer.

3

En nafan’ la musique !

En tant que membre de TARACE BOULBA une seule exigence : connaître les morceaux avant de monter sur scène. Pour cela il y a les ateliers et les répétitions et toute notre tradition de partage de la musique.

Charte TARACE BOULBA

Le Tarace ne peut pas tout organiser et ne veut pas tout organiser. Tarace Boulba n’est pas l’armée, ni une église New-Age. Le Tarace compte sur chacun des membres pour fonctionner en énergie positive collective et réciproque. Cependant il manque quelques points aux «i» et il faut malheureusement les mettre de façon trop fréquente. Le j’m’enfoutisme et les exigences grandissantes sont révélatrices d’un certain état d’esprit aux antipodes de celui des Tarace.

Le respect, la solidarité, principe fondateur des Tarace Boulba, se traduisent sur scène par l’écoute (par exemple ne pas jouer pendant le solo d’un copain, éventuellement l’encourager, chanter…) mais aussi s’appliquer pour jouer correctement les parties. Nous faisons de la musique et pas du guignol et pour continuer à kiffer tous ensemble, il est nécessaire de penser aux autres, donc de prendre soin les uns des autres. Excusez le discours moraliste mais régulièrement, tous les six mois, une mise au point est nécessaire, essayons.

En 1995 quelques principes organisationnels ont été mis en place pour augmenter la qualité de prestation de Tarace Boulba. Il faut faire face au nombre croissant et aléatoire de musiciens pendant les concerts. A Paris il s’agit de s’organiser des concerts avec des scènes tournantes. En province, le bus et les hébergements ne sont pas extensibles (le bus tournant est difficile à mettre en place). Les concerts sont généralement prévus sur une base de 25 personnes (pour les organisateurs), il y a donc la nécessité de s’inscrire sur une liste pendant la dernière répétition avant le concert. Il y a aussi des répétitions hebdomadaires, les ateliers, des partitions et un local. Le disque est un moyen pour mieux vendre les concerts et impulser, à tous et pour tous, un progrès collectif musical. Ce progrès, depuis son origine, est important. Il y a encore des problèmes de régularité des prestations (ce qui est normal quand on choisit la géométrie variable) mais cela repose à la fois sur tout le monde et sur chacun. C’est important que les Taraces proposent de s’organiser pour le taf (des ateliers, par exemple) ou pour le kiff (à vous de voir). Remerciements à tous ceux qui aident le Tarace à exister.

RESPECT